Certificat maladie et soin au cinéma

Année universitaire 2016-2017
Certificat optionnel obligatoire
« Médecine et Cinéma : Représentations de la maladie et du soin au cinéma »

Enseignement de philosophie et d’éthique ouvert aux étudiants de L2 et DFGSM3 de Paris Diderot, de DFGSM 3 de Paris Descartes et Paris 13

Resp. : Céline Lefève, MC philosophie de la médecine, dir. Centre Georges Canguilhem (Département Histoire et Philosophie des Sciences – Institut des Humanités – Paris Diderot) celine.lefeve@gmail.com

Horaires : Semestre 1, le jeudi 17 h 30 – 20 h
Lieu : Faculté de médecine X. Bichat 16 rue Henri Huchard 75018 Paris, 1er étage, salle 110

 

Publics

Les étudiants de Paris Diderot, Paris Descartes et Paris 13 sont inscrits en fonction de leurs notes de SHS au concours de PACES et d’une lettre de motivation. Sont acceptés sur candidature des étudiants de Master 1 Cinéma (Paris Diderot) et NYU Paris.

 

Contenu de l’enseignement

Ce certificat est un enseignement de philosophie et d’éthique de la médecine qui utilise le support cinématographique. Son objectif est de sensibiliser, d’une part, à l’expérience de la maladie du point de vue des patients et, d’autre part, aux questions de soin en médecine : expériences des soignants et soignés, valeurs en jeu dans le soin, formation aux relations de soin, demandes sociales et limites du soin, etc.

L’histoire du cinéma offre un très large éventail d’œuvres abordant les problèmes humains et sociaux de la médecine que l’histoire, la philosophie et l’éthique aident à formuler, clarifier et approfondir. Ces problèmes concernent l’expérience du patient (l’expérience de la maladie, de l’accident, du handicap, de la guérison, de la mort, le retentissement psychologique, familial et socioprofessionnel de la maladie) ; l’éthique du soin et la relation médecin-malade (l’annonce de la maladie, l’information du malade, etc.) ; la décision médicale ; la formation médicale ; le soin en situation d’urgence ou de guerre ; les relations médecine/société (la fonction sociale de la médecine, l’accès aux soins et la justice sociale, la gestion sociale et médicale du risque sanitaire) ; le fonctionnement des institutions de santé.

L’outil cinématographique amène les étudiants à se projeter dans des situations comparables à celles qu’ils rencontrent dans leurs études et leur future pratique professionnelle (apprentissage clinique, consultations, entretiens avec l’entourage, relations interprofessionnelles, etc.). En même temps, la fiction, la narration et le dispositif cinématographique leur permettent de se décentrer du point de vue strictement médical et d’approcher celui du malade. Cette mise en situation vise à questionner et à intégrer, de manière concrète, vivante et personnelle, l’expérience pratique du soin.

 

Méthode

L’enseignement s’appuie sur le visionnage dans leur intégralité d’œuvres cinématographiques choisies pour leurs qualités esthétiques ; sur la prise de parole des étudiants et leur travail personnel et sur l’échange avec l’enseignant et entre pairs.

Pour chaque thème traité, le travail s’organise en 2 séances. Lors de la 1ère séance, le film est projeté. Un document d’analyse présentant les principales questions médicales, sociales, philosophiques et éthiques posées par le film est distribué aux étudiants. En compléments, des textes médicaux, historiques, philosophiques ou littéraires sont fournis. Sont constitués les petits groupes d’étudiants qui présenteront, lors de la séance suivante, des exposés oraux analysant le film, les questions qu’il soulève et les liens avec leur formation et leur expérience cliniques. Lors de la 2ème séance, les étudiants présentent leurs exposés. L’enseignant explicite, approfondit et synthétise les questions en jeu.

 

Evaluation

Exposé oral ou écrit (30% de la note globale) + examen écrit final (épreuve rédactionnelle de 2 heures) (70%).

L’inscription à ce certificat permet d’accéder au site internet collaboratif :

USPC Humanités médicales : hm.uspc.fr

Les étudiants peuvent y déposer des récits d’expériences cliniques difficiles qui seront analysés par des médecins et spécialistes de sciences humaines et éthique, y trouver des ressources documentaires, recevoir sa revue mensuelle, échanger avec d’autres étudiants.

 

Planning 2016-2017

13 octobre : Attendre ou rechercher un diagnostic, l’expérience de la personne malade
Séance 1 de projection et de discussion : Cléo de 5 à 7, A. Varda, France, 1962 et Journal intime, N. Moretti, Italie, 1993
27 octobre : Séance 2 d’exposés et de travail

3 novembre : Apprendre à soigner, l’expérience de l’étudiant de médecine
Séance 1 de projection et de discussion : Barberousse, A. Kurosawa, Japon, 1965

10 novembre : Séance 2 d’exposés et de travail

17 novembre : Nécessité, diversité et violations du soin
Séance 1 de projection et de discussion : Une séparation, A. Farhadi, 2011
24 novembre : Séance 2 d’exposés et de travail

1 décembre : Soin, assistance au suicide, euthanasie
Séance 1 de projection et de discussion : Johnny got his gun, D. Trumbo, USA, 1971

10 décembre : Séance 2 d’exposés et de travail

 

Bibliographie très sélective concernant le CCO dans son ensemble

  • Sur le principe de l’enseignement :
  1. Lefève, Devenir médecin, PUF, coll. « Questions de soin », 2012. Contient une analyse de Barberousse (Kurosawa).
  2. Lefève, « Quelle place pour la clinique dans la formation éthique des futurs médecins ? De la philosophie médicale de Georges Canguilhem aux éthiques du care et de la narration : fondements philosophiques et exemples d’enseignements d’éthique utilisant le cinéma », in La Clinique. Usages et valeurs, C. Lefève, G. Barroux (dir.), Seli Arslan, 2013, p. 85-112.
  • Sur l’expérience de la maladie du point de vue du malade :
  1. Autréaux, Dans la vallée des larmes, Paris, Gallimard, 2009.
  2. Kleinman, The Illness Narratives. Suffering, Healing and the Human Condition, New York, Basic books, 1988.
  3. Cl. Marin, Hors de moi, Paris, Allia, 2008.
  • Sur les questions relatives au soin :
  1. Benaroyo, C. Lefève, J.-C. Mino, F. Worms (dir.), La Philosophie du soin. Éthique, médecine et société, Paris, PUF, 2010.
  2. Lefève, F. Worms, L. Benaroyo (dir.), Les Classiques du soin, Paris, PUF, coll. « Questions de soin », 2015.
  3. Lefève, J. – C. Mino, N. Zaccai-Reyners (dir.), Le Soin. Approches contemporaines, Paris, PUF, coll. “Questions de soin”, parution oct. 2016.
  4. Cl. Marin, N. Zaccaï-Reyners, Souffrance et douleur. Autour de Paul Ricoeur, Paris, PUF, coll. « Questions de soin », 2013.
  5. Médecine et sciences humaines. Manuel pour les études médicales, J. – M. Mouillie, C. Lefève, L. Visier (dir.), Paris, Belles-Lettres, 2007, rééd. 2011.
  6. Mol, Ce que soigner veut dire. Repenser le libre choix du patient, Paris, Presses des Mines, 2009.
  7. Shapshay (ed.), Bioethics at the Movies, John Hopkins University Press, 2009.
  8. Worms, Le moment du soin. A quoi tenons-nous ?, Paris, Puf, 2010.